comment mettre un harnais chien

Comment mettre un harnais pour chien ?

Pour leur sécurité ou pour les éduquer, nous sommes amenés à balader nos animaux de compagnie au bout d’une laisse. On peut choisir de fixer cette dernière à un collier basique, mais il est conseillé d’utiliser un harnais, plus confortable et plus sécurisant pour le chien.

Même si le harnais pour chien a de nombreuses qualités, il faut savoir le mettre en place correctement. Il y a plusieurs types de harnais, plusieurs choix possibles et donc plusieurs façons de procéder. On vous explique ici tout ce qu’il faut savoir !

Pourquoi utiliser un harnais ?

mettre harnais chien

Avant de vous expliquer comment mettre un harnais pour chien, on vous explique ici pourquoi c’est une bonne solution. La première bonne raison qui nous pousse à utiliser un harnais, c’est la sécurité de notre animal. Si ce dernier est habitué à tirer, qu’il a du mal à être à l’écoute, un harnais est bien plus sécurisant qu’un collier. Il n’y a pas de pression directement sur la trachée de l’animal, ni d’à-coup sur sa nuque. Le harnais répartit la charge de traction sur le poitrail et les épaules de notre chien, ce qui est bien moins dangereux pour lui.

Le harnais est aussi un accessoire d’éducation. Il est très pratique pour éviter que notre chien ne tire sans arrêt. On va alors utiliser un harnais anti-traction, qui nous permet de placer la laisse sous le poitrail de l’animal et non sur son dos. L’animal est alors très gêné pour tirer, c’est plus facilement de lui apprendre la marche en laisse.

Enfin, le harnais est aussi un très bon accessoire pour les chiens sportifs qui suivent leurs maîtres partout. Il y a bien sûr certaines races de chiens tireurs, comme les malamutes, les huskys ou encore les samoyèdes, qui seront ravis d’être harnachés pour vous tirer lorsque vous êtes en vélo par exemple. Le harnais sert également à porter son chien lorsqu’on fait un peu de rando ou du cross, pour l’aider à passer un obstacle.

Les différents types de harnais

On va choisir notre harnais en fonction de l’utilité qu’on souhaite en faire. Certains vont simplement vouloir balader leur animal, d’autres vont l’éduquer et d’autres encore souhaiteront faire du sport. On trouve alors :

  • Le harnais en forme de H sur le dos du chien : Classique, pour quelques promenades.
  • Le harnais en X ou en Y, sur le poitrail du chien : Pour le sport et l’éducation, il libère bien les épaules de l’animal.
  • Le harnais en T sur les épaules du chien : Pour l’éducation, permet de bloquer les épaules et le force à ne pas tirer.

Bien sûr, pour chaque harnais, il y a plusieurs tailles. Vous devez choisir selon la morphologie de votre chien. On trouve toujours des informations assez précises avec une taille de poitrail adaptée. Attention à ne pas vous fier uniquement aux normes S, M, L ou XL, qui peuvent varier d’un fabricant à un autre.

Le harnais doit être parfaitement adapté à votre chien, pour ne pas le gêner ou le blesser. Un harnais trop petit risque d’oppresser et d’irriter votre animal et un harnais trop grand ne vous permet pas de diriger efficacement ce dernier.

Comment mettre un harnais à son chien ?

mettre harnais chien

Votre chien risque d’avoir du mal à accepter le harnais, en tout cas lors des premières utilisations. Il faut donc faire en sorte que ce soit un moment positif pou lui. Quel que soit le type de harnais, vous devez vous présenter face à votre chien, lui présenter l’objet, le laisser au sol devant lui quelques secondes. Il ne faut pas arriver par-derrière et le surprendre, il risque de se débattre immédiatement.

  • Le harnais en T sur le dos : On passe la sangle fermée, sur la tête de l’animal. Elle doit se positionner au-dessus de ses épaules. Il faut ensuite attacher la seconde sangle, derrière les pattes avant, à l’aide d’une boucle, qui peut se fermer sous le corps du chien ou sur son dos, selon le harnais.
  • Le harnais en H sur le dos, et X ou Y sur le poitrail : La mise en place est un peu plus délicate, elle réclame une manipulation du chien un peu plus importante. Il faut passer la tête dans la sangle supérieure, puis plier une patte de notre toutou, dans son axe naturel, et faire passer cette dernière dans la sangle du bon côté. On fait ensuite la même chose avec la jambe opposée. On va ensuite boucler la sangle qui sera derrière les pattes. Il y a parfois plusieurs boucles sur ce type de harnais.

Il faut ensuite serrer correctement le harnais afin qu’il ne gêne pas le chien, ni ne le blesse. On laisse généralement la possibilité de passer 2 doigts à plat entre la peau de l’animal et la sangle au niveau du poitrail. Pour la sangle arrière, on peut laisser à peine un peu plus d’espace, mais deux doigts à plat, c’est généralement très bien.

On se doit de laisser un peu d’espace, parce que le chien va respirer plus profondément en faisant de l’exercice, et donc gonfler sa cage thoracique. Le but est évidemment qu’il soit le plus à l’aise possible.

Petit conseil

Faites-en sorte que la mise en place du harnais soit un jeu et un bon moment pour lui. Commencez par le détendre avec quelques caresses, donnez-lui une friandise et promettez-lui-en d’autres. Pour un harnais un peu compliqué à enfiler, vous pouvez lui donner une récompense à chaque étape.

Après avoir enfilé le harnais correctement sur le corps de votre chien, laissez-le s’habituer à cet accessoire avant d’attacher la laisse. Vous pouvez le laisser sur son dos plusieurs heures, et même toute une nuit la première fois. Il va s’y habituer plus efficacement.

Enfin, lorsque votre chien aura compris que le harnais est synonyme de balade avec son maître, il y a des chances pour qu’il l’accepte bien plus facilement. Les chiens les plus sportifs, contents d’aller courir, peuvent même avoir tendance à placer seuls leur tête dans le harnais.