Accueil Dressage Comment choisir son comportementaliste canin ?

Comment choisir son comportementaliste canin ?

210
0
PARTAGER
Comportementalistes et experts canins
Un comportementaliste canine qui apprend à donner la patte.

Le choix d’un comportementaliste canin va conditionner vos relations futures avec votre chien et c’est pourquoi ce choix doit être fait avec la plus grande attention. Avec quelques bons conseils, vous saurez certainement faire le bon choix.

Pourquoi est-ce important de faire appel à un comportementaliste canin ?

Vous avez probablement du mal à gérer vous-même le comportement de votre chien ou vous êtes peut-être désemparé face aux mauvaises habitudes qu’il a acquises. Cela se produit surtout si votre chien est arrivé à l’âge adulte et que vous n’arrivez pas à le débarrasser de certains mauvais comportements. Qu’il soit agité, phobique, qu’il mette la pagaille partout chez vous ou qu’il se mette à aboyer à tort et à travers, les mauvais comportements des chiens peuvent vous échapper. À ce moment-là l’aide d’un professionnel, son expérience avec les chiens et sa connaissance approfondie du comportement canin vous facilitera grandement l’éducation de votre chien.

Il est à noter que l’intervention d’un comportementaliste canin doit intervenir après celle d’un vétérinaire car il y a des chances que le comportement inapproprié de votre chien soit causé par des problèmes de santé.

Les critères  à retenir pour faire son choix

La capacité d’écoute du professionnel

Un bon comportementaliste va prendre le temps d’essayer de comprendre la situation et de vous poser des questions pour savoir exactement à quel problème vous êtes confronté. Il va vous demander ce que vous avez déjà essayé comme méthode et cherchera vraiment à cerner la personnalité de votre chien et à établir un bon diagnostic.

Méfiez-vous des comportementalistes qui prétendent tout arranger

Un bon comportementaliste ne va pas vous promettre de tout arranger d’emblée mais vous donnera par contre les solutions envisageables et sera en mesure de vous expliquer l’intérêt des exercices et des méthodes qu’il a prévus pour votre chien. Il peut vous expliquer par des exemples clairs comment il compte procéder pour améliorer le comportement de votre chien mais ne peut pas vous affirmer que cela va fonctionner. Gardez à l’esprit que même le plus compétent des comportementalistes n’est pas en mesure de garantir un changement positif du comportement de votre chien après ses séances.

L’utilisation de méthodes positives

Il est primordial que le comportementaliste n’utilise aucune méthode de dressage faisant appel à la brutalité. Provoquer de la douleur chez le chien, le maltraiter ou lui donner des coups sont des méthodes de dressage simplement inacceptables et qui ne feront que causer mal-être et souffrance au chien. Vous pouvez vous servir d’une carte géographique sur laquelle sont repérés les éducateurs qui utilisent des méthodes d’éducation positives. Vous pouvez aussi vous référer au MFEC (Mouvement Professionnnel francophone des éducateurs de chiens de compagnie) qui donne une liste des éducateurs et comportementalistes qui n’ont pas recours à des méthodes brutales.

Dans les Bouches du Rhône, vous pouvez contacter Charlotte Eaton, comportementaliste canin à Aix en Provence.