Accueil Conseils Assurance chien : ce qu’il faut savoir

Assurance chien : ce qu’il faut savoir

138
0
PARTAGER

A l’instar des humains, les chiens sont exposés aux maladies, ainsi qu’à des accidents éventuels. C’est pourquoi il est souvent opportun de souscrire à une assurance pour nos amis à quatre pattes afin de leur assurer la meilleure protection qui soit. Il existe différents types d’assurance pour les chiens, il faut donc prêter attention aux clauses de chacune. Voici comment bien choisir son assurance chien !

Une souscription dès le plus jeune âge :
En effet, les statistiques le confirment, un chien peut avoir un accident ou une maladie à quelques mois seulement. De fait, il ne faut pas attendre pour souscrire à une assurance le protégeant. D’autant que plus le chien prend de l’âge, plus il est exposé au risque de maladies (arthrose, cataracte, insuffisance rénale, maladie parodontale, etc.). Cette assurance permettra de réduire ou couvrir totalement les dépenses liées aux actes, soins et traitements, quel que soit l’âge du chien.

Choisir la bonne formule :
Les assureurs proposent aujourd’hui différentes formules d’assurances pour les chiens. De fait, il est préférable de les comparer avant de faire un choix. A noter que la formule la mieux adaptée est en fonction de différents critères, dont l’âge du chien, sa taille, sa race, etc.  Il existe en général trois formules, que sont la formule basique, la formule complète et la formule premium.


Lire aussi : Assurer son chiot dès la naissance : tout savoir


La formule basique rembourse à hauteur de 60% et ne couvrent pas les frais de vaccination, le détartrage et l’achat d’antiparasitaires et vermifuges.

La formule complète couvre au moins partiellement tous les soins, c’est-à-dire les actes médicaux, mais également les soins d’entretien comme le détartrage.
La formule premium un remboursement total des soins classiques pratiqués par le vétérinaire comme la vaccination et le détartrage et rembourse également l’achat de produits tels que les antiparasitaires. Ce type de formules couvre également les séjours en clinique (par exemple en cas d’opération).

Le délai de carence :
Il s’agit du temps entre la signature du contrat et la prise effective de celui-ci. Ce point est important car pendant le délai de carence le chien n’est pas couvert. A noter que ce délai peut aller d’une semaine à 6 mois !

Franchise et plafond :
Ce sont les deux derniers points à prendre en compte. La franchise est la partie des frais qui reste à votre charge, elle peut beaucoup varier d’une assurance à l’autre.
Quant au plafond annuel, à l’heure actuelle et dès la formule de base, il s’élève à 1500€.

PARTAGER
Article précédentQue prendre en vacances pour son chien ?