Accueil Conseils Que prendre en vacances pour son chien ?

Que prendre en vacances pour son chien ?

PARTAGER

Vous partez prochainement en vacances et vous emmenez votre fidèle animal de compagnie avec vous ? Pour que ces instants se déroulent au mieux, découvrez les accessoires indispensables à emporter avec vous sur votre lieu de vacances. Ces quelques conseils sont donnés par Benjamin, créateur du site Dressage-chiens.com.

Le carnet de vaccination à jour doit toujours être à portée de main quand vous partez quelque part avec votre animal. Il peut être exigé par certains établissements (campings, hôtels…) et sera nécessaire selon la destination.

Vous pouvez aussi prendre ses croquettes, s’il a une alimentation particulière notamment. Il pourra être compliqué de trouver sur place les mêmes croquettes et un changement d’alimentation doit idéalement être progressif pour éviter les désordres intestinaux chez les chiens.

Prévoyez aussi son panier de couchage ou une couverture qu’il affectionne. Avoir un objet familier et une odeur bien connue le rassurera. Il trouvera aussi directement sa place dans votre location ou dans la maison de famille.

Prenez aussi des jouets qu’il apprécie, et au moins un jouet qu’il peut mordiller et un autre qu’il peut aller chercher, type corde ou balle par exemple. Vous aurez du temps à lui consacrer normalement, autant le passer aussi à jouer. Et il pourra s’occuper à mordiller sa corde, son « pouet-pouet », quand vous le laisserez seul pour une excursion.

N’oubliez pas sa laisse et son collier. Pour des balades en ville, où il y a du monde, si votre chien tire, vous pouvez opter pour un harnais. Prévoyez aussi une laisse à enrouleur, ou alors deux laisses, une courte et une longue, selon les occasions.

Vous pourriez aussi avoir besoin d’une muselière, obligatoire par exemple selon le poids du chien dans certains transports en commun. S’il n’a jamais porté la muselière, habituez-le déjà chez vous pour éviter de surajouter un stress inutile : un environnement nouveau, la perte de ses repères et de sa routine sont déjà perturbants, inutile d’y ajouter la muselière le Jour J.

Pensez aussi à le traiter contre les puces, les vers et les tiques, ou à vous assurer que vous n’avez pas de retard dans l’application de sa pipette mensuelle. Vous pourriez aussi vous procurer un tire-tiques, un espèce de mini pied de biche qui sert à retirer les tiques qui l’auraient mordu.

Vous pouvez aussi prévoir une pommade pour ses coussinets, surtout si votre animal n’a pas l’habitude de cet environnement : sable, cailloux peuvent lui irriter les coussinets.

Sachez aussi qu’il existe des médicaments pour limiter l’angoisse comme l’adaptil, un médicament naturel, ou pour lutter contre les effets du mal des transports. Parlez-en à votre vétérinaire.